Histoire illustrée
La cabane des enfants sur internet
Histoire illustrée
 
 
   
Histoires illustrées  
Recherche  
Histoires récentes  
   
Liste par rubrique  
Liste par titre  
Liste par auteur  
   
   
   
 
     
  sortie de Histoire illustrée  
Takatrouver  
     
Nous écrire Mentions Légales Plan du site

S'identifier
Tu aimes lire voici des histoires en ligne :

Ondeline à l'école



Aujourd'hui Capucine va à l'école en pleurant. Bientôt elle arrive au pont de la fée.  C'est un petit pont de bois que Capucine emprunte tous les jours et qui franchit le ruisseau où vit la fée Ondeline.



 
Cette belle-dame, invisible dans l'eau ne se montre que pour saluer la gentille Capucine. Mais, on ne peut voir que son visage et sa chevelure blonde parsemée de diamants. Tout de suite Ondeline remarque les grosses larmes de la fillette. Son coeur de fée devient alors un coeur de Maman.


Inquiète comme toutes les mamans elle demande :
 - Dis-moi Capucine, pourquoi tu pleures ?
 - En classe, on va faire une dictée, marmonne Capucine entre deux sanglots.
 - Mais tu exagères, dit Ondeline étonnée, tu ne fais jamais de faute !
 - C'est pas ça. C'est Quentin mon voisin de classe, celui qu'on appelle le méchant. Il veut ma trousse et tous mes crayons. S'il fait zéro faute il me la prendra. Et c'est un tricheur ! Si je veux pas, il me fera mal.

Capucine se remet à sangloter. Émue Ondeline se décide :
 - Emmène-moi, on va arranger ça !


Mais, comment faire?
Ondeline demande :
    - Tu n'aurais pas sur toi un sachet où on pourrait mettre de l'eau, comme pour transporter un poisson rouge ?
    - J'ai seulement une bouteille pleine d'encre. Le maître va nous montrer comment nos papis et nos mamies écrivaient au porte-plume. Et c'est comme ça qu'on va faire la dictée !

  - Parfait. Remplis la bouteille avec l'eau du ruisseau.
    - Mais non, il ne faut pas la vider, j'ai promis d'apporter de  l'encre en classe ! dit Capucine.
 Alors Ondeline se met à regarder fixement la bouteille que tient Capucine et l'encre se met à tourner de plus en plus rapidement dans la bouteille jusqu'à devenir une petite bille violette

    - Maintenant tu peux la remplir d'eau, l'encre restera aussi  foncée qu'avant, elle est protégée!
Rassurée, Capucine remplit la bouteille dans le ruisseau


   Aussitôt Capucine essaye de mettre la bouteille dans son cartable. Mais la fée Ondeline s'empresse de dire :
    - Hé, pas si vite! Il faut que je redevienne toute petite et que j'entre dedans : ça y est c'est fait !
    - Mais je ne trouve plus le bouchon, l'eau va couler et on te verra, s'inquiète Capucine.
 Une voix semble sortir de la bouteille :   
    - Ne t'en fais pas, elle ne coulera pas  essaye !
Capucine met la bouteille à l'envers  pas une goutte d'eau ne tombe. Ondeline reprend :
    - Allez, fais un grand sourire, mets-moi dans ton cartable et en route!
Pour se rassurer, Capucine secoue la bouteille dans tous les sens : rien ne coule . Elle sourit, range la bouteille dans son cartable et repart pour l'école en chantant et sautillant.


Arrivée dans la salle de classe, le maître, tout sourire, lui demande la bouteille d'encre. Capucine est embarrassée, mais elle a promis. Les yeux baissés, elle tend la bouteille au maître. Elle croit que dans la bouteille sans bouchon il y a toujours de l'eau qui ne coule pas, une Ondeline invisible et la petite bille violette. Heureusement au fond du cartable, Ondeline avait tout entendu. Elle avait déjà fait une bulle qui s'était transformée en bouchon, avait rendu l'eau liquide et s'était transformée en un petit poisson d'aquarium. Hélas, Capucine ne savait rien de tout ça! Elle se demandait comment ça allait se passer!

Le maître étonné regarde la bouteille et dit en souriant :   
- Mais, ma pauvre Capucine, ça ce n'est pas de l'encre, seulement de l'eau colorée avec des saletés


Il lui propose gentiment de vider la bouteille dans le lavabo.
Capucine devient toute pâle. Quel cauchemar ! Vider une bouteille remplie d'une eau qui ne coule pas, contenant une fée transparente, seulement dans l'eau, et une drôle de petite bille violette !

Intrigué par les hésitations de Capucine qui n'avait même pas enlevé le bouchon de la bouteille, le maître regarda attentivement cette dernière.

Aussitôt il s'exclame :
- Oh non ! On ne va pas jeter ce magnifique poisson dans le lavabo ! Mets-le vite dans l'aquarium et pose l'aquarium sur le bureau. Tout le monde pourra le voir, mais seulement ce matin !
L'image « http://www.takatrouver.net/doc/docs/histoire_illustree/ondeline6.jpg » ne peut être affichée, car elle contient des erreurs.
 
Alors Capucine comprend : la fée Ondeline s'était transformée en ce magnifique poisson. Aussi, avec d'infinies précautions, elle verse doucement le poisson dans l'aquarium et pose celui-ci sur le bureau du maître.
Elle a gardé dans la main la bouteille où il ne reste plus que la bille. Soudain elle sent un mouvement : la petite bille violette se met à tourner de plus en plus vite.
Des gouttes d'encre violette remplissent progressivement la bouteille. Quand ce fut fini, Capucine dit au maître :
- Voici l'encre Monsieur. Comme promis !
- Merci, répondit le maître ébahi. Toi au moins tu tiens tes promesses. Va t'asseoir maintenant.
À chacun il distribue un porte-plume, une feuille, un buvard et un petit gobelet d'encre.

Ondeline, dans l 'aquarium, est à la place rêvée. Elle peut sans difficulté observer attentivement Capucine et son voisin Quentin.
Tout est prêt!
Et la dictée commence. Chacun des élèves écrit lentement, tête baissée. C'est si dur de se servir d'un porte-plume, surtout sans faire de faute !
Personne ne peut tricher. Jusqu'à présent tout semble normal.
L'image « http://www.takatrouver.net/doc/docs/histoire_illustree/ondeline8b.jpg » ne peut être affichée, car elle contient des erreurs.


Maintenant la dictée est terminée. Chacun contemple sa feuille. Soudain aux aguets dans son aquarium, Ondeline aperçoit un tricheur : c'est Quentin, le voisin de Capucine. Il faut l'empêcher de continuer. Alors Ondeline regarde fixement la paroi de l'aquarium et se met à souffler. Une fine lame de verre se détache de cette épaisse paroi. Elle est si mince et si transparente que personne, sauf Ondeline, ne peut la voir.
Et la lamelle se pose entre Quentin et Capucine.


Personne ne s'est aperçu de rien. Le maître relit la dictée. Tout le monde s'applique. Ondeline en profite : elle fait une grosse bulle argentée qui sort de l'aquarium et s'écrase du le bout de verre. Il est devenu un drôle de miroir. Le tour est joué!
Maintenant Quentin ne peut lire que sa propre feuille reflétée dans le miroir. Il croit n'avoir rien à corriger. Il est tout content. Il pense avoir zéro faute.
Juste à ce moment là, par hasard, le maître regarde le magnifique poisson : celui-ci fait un clin d'oeil souriant. Alors, sans que personne ne s'en rende compte, le miroir redevient une lamelle de verre qu'Ondeline rend à l'aquarium !

L'image « http://www.takatrouver.net/doc/docs/histoire_illustree/ondeline9b.jpg » ne peut être affichée, car elle contient des erreurs.
À cet instant Quentin s'écrie :
- Hé m'sieur ! Capucine n'a fait que tricher sur moi! J'parie qu'elle a zéro faute !
Le maître regarde rapidement la feuille de Capucine et dit :
- C'est parfait ! Comme d'habitude !
Il ajoute en souriant :
- Mais si elle a triché sur toi, toi aussi tu dois avoir zéro faute .
- Bien sûr, répond Quentin. Et il tend sa feuille au maître.



Soudain, la sonnerie qui marque la fin de l'école retentit.
Le maître a juste le temps de dire d'une voix forte :
- Poser vos feuilles de dictée sur le bureau.
Tous les élèves ramassent leurs affaires. Dans le brouhaha, Quentin, trop sûr de lui, s'empare prestement de la trousse de Capucine et s'enfuit vers la porte.


Ondeline observe la scène de son aquarium, devant le tableau noir. Et, tranquillement, elle se met à faire des bulles. Elles sont rouge orange comme elle et s'élèvent jusque au-dessus de Quentin, notre vaurien.

Jusque là, rien de changé. C'est alors qu'elles se transforment en petites billes de verre qui plongent rapidement et lourdement sous les pieds de Quentin.
Aussitôt celui-ci- dégringole, laissant échapper la trousse de Capucine.


Le maître étonné par ce spectacle se rappelle le magnifique poisson souriant : c'était sûrement un être magique.
À peine-a-t-il eu cette pensée que les lourdes billes de verre redeviennent de grosses bulles, s'élèvent et éclatent, ne laissant aucune trace. Toutes disparaissent ainsi sauf une. Elle aspire la trousse avant de la rendre doucement à notre Capucine émerveillée. Puis elle s'en va vers l'aquarium, et aspire le magnifique poisson.
D'abord elle devient opaque et sombre puis toute bleue et lumineuse. Tout le monde peut voir alors une bulle où apparaît le beau visage d'Ondeline.

Le maître, qui a tout compris, dit :
- Ne vous inquiétez pas les enfants, il y a toujours une fée pour vous aider. Elle a seulement besoin de savoir ce qui ne va pas.


FIN

pour écrire à Monique, l'auteur de cette histoire